Le monde selon Britt-Marie de Fredrik Backman

Coucou mes petites plumes,

Je vous retrouve aujourd’hui avec une nouvelle chronique. Je remercie les éditions Mazarine ainsi que le site Babelio pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

IMG_5146

« Une histoire qui vous fera passer un bon moment en compagnie d’un personnage pour le moins original. »

Roman publié chez les éditions Mazarine (28/03/18)

Broché – 22 euros

Numérique – 15,99 euros

synopsis

Britt-Marie, soixante-trois ans, n’est absolument pas passive-agressive. C’est juste que la crasse et les couverts rangés n’importe comment la font hurler intérieurement. Après quarante ans de mariage et une vie de femme au foyer, elle a besoin de trouver un emploi au plus vite. Le seul poste qu’on lui propose la conduit à Borg, un village frappé par la crise qui s’étire le long d’une route où tout est fermé, à l’exception d’une pizzeria qui empeste la bière. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’à Borg le ballon rond est roi – et s’il y a une chose que Britt-Marie déteste plus que le désordre, c’est le football.
Alors, quand les enfants du village ont si désespérément besoin d’un entraîneur que la commune est prête à confier le boulot au premier venu, peu importe qu’elle n’y connaisse rien ! Pas du genre à se laisser démonter, Britt-Marie, avec sa nouvelle casquette de coach, entreprend de faire un grand ménage à Borg, qui a, comme elle, besoin d’un renouveau et d’une seconde chance.
Le monde selon Britt-Marie est l’histoire d’une femme qui a attendu toute une vie que la sienne commence enfin. Un plaidoyer chaleureux pour tous les marginaux qui peuplent nos vies sans qu’on leur prête attention – alors que leur vision du
monde peut transformer le nôtre.

mon avis

IMG_5152

Après 40 ans de mariage et une vie de femme au foyer, Britt-Marie décide de prendre sa vie en main et de trouver un emploi. Elle va alors se retrouver dans la petite ville de Borg qui borde une route, où la pizzeria fait office de commerce, de pizzeria et même parfois d’hôpital. Cette ville où la crise a fait des ravages et la vie semble avoir déserté. Seul des enfants jouant aux ballons subsistent.

C’est un personnage intéressant car très vite on se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche. Elle n’a pas de préjugés, ni d’avis. Très souvent, elle est agaçante car même si elle dit ne pas avoir de préjugés, on sent qu’elle en a. Maniaque et pleines de manières, elle ne jure que par ses produits ménagers préférés : le faxin et le bicarbonate. Alors quand on lui demande de devenir coach pour l’équipe de football de Borg, ce n’est pas gagné car elle déteste le football et les taches sur les vêtements.

Très vite, ce personnage devient attachant car on se rend compte que cette femme a passé toute sa vie dans l’ombre d’une autre. Elle a vécu pour les autres et non pour elle. Vivre à Borg va lui permettre de s’épanouir et de saisir cette seconde chance que lui donne la vie.

Cette ville au premier abord semble morte, mais petit à petit on découvre ses lieux et ses habitants. On comprends très vite que la réalité à laquelle croit Britt-Marie a changé. En s’installant à Borg, elle découvre la crise économique et ses répercussions sur cette ville. Ses habitants n’ayant pas quitté la ville et vivants comme ils le peuvent.  Cette histoire nous parle et évoque des sujets bien ancrés dans la réalité.

Le football finit par unir les personnages, le football et son pouvoir pour réunir des personnes autour d’un même idéal. Insuffler l’espoir à chaque tir effectué, redonner espoir à une ville qui n’y croyait plus. C’est aussi ça le pouvoir du ballon rond.

Les personnages sont singuliers et touchants à leur manière que se soit Quelqu’un cette dame qui semble un peu brut de décoffrage mais qui est plus que ça. Vega cette adolescente fougueuse, mais si touchante avec ses frères Omar et Sami. Sven le policier un peu maladroit qui m’a fit sourire à de nombreuses reprises. Ou encore la jeune femme de Pôle emploi ou le mari de Britt-Marie. Les histoires de chaque personnage les rend plus attachants. C’est dans le passé et le présent de chaque personnage que nous nous attachons à ces personnages qui au premier abord serait repoussant. En apprenant à les connaître, on se doute bien que leur vie n’a pas été facile et finalement Britt-Marie apporte un peu d’espoir à ces personnages qui le lui rendent bien.

Abordant des sujets actuels, ce roman ne peut que vous parler. Britt-Marie fait partie de ces personnes de l’ombre qui oeuvre en silence au sein du logis. Elle vous agacera, mais malgré tout vous serez obligé de vous rendre à l’évidence, c’est un personnage touchant. Une histoire qui met en scène ces personnes oubliées et qui vous questionne sur votre propre vie.

agréable

Belle lecture.

1histoire2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s