Les grandes jambes de Sophie Adriansen

 

Coucou mes petites plumes,

Quand je suis allée au Salon du livre de Montreuil, j’ai pu croiser l’auteur sur le stand des éditions Slalom. Une jeune femme m’a alors expliqué l’histoire de Quart de frère quart de soeurs. Je n’ai pas succombé à la tentation d’acheter ce roman car d’une je me sentais bête de demander une dédicace sans savoir quoi mettre dedans et l’auteur était juste en face de moi. A présent, je me dis que j’ai réagit bêtement.

Ce livre a été lu au mois de mars-avril, je l’ai lu avant de lire Quart de frère quart de soeur (qui est vraiment sympa entre les illustrations colorés et l’histoire).

Sophie Adriansen - Les grandes jambes.png

Roman édité chez Slalom

Paru le 6 juin 2016

Broché – 10,90 €

112 pages

Résumé

Une histoire de collège et de complexes adolescents, d’amitié et d’amour, une histoire qui parle d’art, de Rembrandt, d’Anne Frank et d’un voyage inoubliable à Amsterdam…
LES GRANDES JAMBES

Marion, collégienne en pleine croissance, est obsédée par la longueur de ses jambes qui n’en finissent pas de s’allonger, rendant la recherche d’un jean qui lui aille bien extrêmement délicate. A l’âge des complexes, des premiers émois amoureux et de la construction de l’image de soi, être hors cadre se révèle parfois difficile, voire douloureux. Comment attirer les regards de Grégory, dont elle est amoureuse, avec un pantalon qui lui découvre les chevilles ?

 

Mais alors que le collège part en voyage scolaire à Amsterdam, Marion profite de cette occasion pour élargir son horizon. Elle approfondit sa passion pour l’art, notamment en découvrant in situ le célèbre tableau La Ronde de nuit, et met en perspective ces contrariétés d’adolescente née après l’an 2000 en visitant la maison d’Anne Frank.

Mots-clé : jeunesse, collège, complexe.

mon avis

Les grandes jambes c’est l’histoire de Marion, une adolescente de treize ans dont la croissance pose problème. Elle grandit trop vite et souvent ses grandes jambes deviennent un problème quand il s’agit de trouver le jean à sa taille. Les sessions shopping deviennent un calvaire pour elle car il est hors de question que l’on voit ses chevilles comme les adolescents de son âge.

Ce roman parlera aux adolescentes qu’elles aient un problème de taille ou non. Au collège, on se focalise sur ce corps qui change.  Complexée par son propre corps qui l’empêche de porter ce qu’elle souhaite et de sentir bien dans sa peau, Marion est une adolescente comme les autres qui vit ses premiers amours. Ses regards qui se croisent, cette gêne quand on est en présence de l’être aimé nous plonge dans nos années collèges.

Marion a des réactions d’adolescente, elle est humaine et comme tout humain elle juge l’autre. Elle a l’oeil quand il s’agit de décortiquer les corps. Ce n’est pas pour rien qu’elle adore les arts plastiques et tout ce qui touche à l’Histoire de l’art. Ce côté de l’histoire est plaisant car nous apprenons un peu plus sur l’histoire d’un tableau.

En somme, ce roman est sympathique adaptée à l’âge visé.

j'ai adoré

Belle lecture.

1histoire2

5 commentaires sur « Les grandes jambes de Sophie Adriansen »

    1. Oui j’y étais mais on est passé en coup de vent. C’était une journée marathon, on a du rester en tout et pour tout 2 heures au salon parce que je tenais absolument à faire dédicacer un roman pour ma soeur. Puis on est allé se balader dans la capitale pour voir les décorations de Noël et hop on était déjà rentré.
      Oui c’est dommage. Après je me suis pas sentie hyper à l’aise en sachant que c’était mon premier salon et
      Ça se trouve on s’est croisé sans le savoir.
      Si tu le lis, tu me diras ^^.
      Alexia

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s