Toutes les histoires du monde de Baptiste Beaulieu

Coucou mes petites plumes,

Baptiste Beaulieu est un auteur dont j’ai entendu énormément parlé ces derniers mois. C’est en regardant une de ses chroniques sur pourquoi les médecins sont toujours en retard que j’ai connu cet auteur.

Avant d’être écrivain, il est médecin généraliste. C’est en écrivant des articles sur sa vie de médecin sur son blog puis en publiant son premier roman Alors voilà qu’il se fait connaître. A vrai dire, c’est à l’occasion de sa venue dans une fnac que j’en ai profité pour parler avec lui d’une de ses dernières vidéos à l’époque qui parlait de l’échec.

Depuis cette rencontre, j’ai écouté toutes ses chroniques sur France Inter et j’ai vraiment adoré parce qu’il reste bienveillant dans sa relation de médecin à soignants.  C’est sa bienveillance et sa façon d’être qui font que j’ai eu envie de me plonger dans ses romans.

Baptiste Beaulieu - Toutes les histoires d'amour du monde

« Comme si je n’avais pas envie pas de souffrir, j’ai enfermé mon coeur dans une boîte et j’ai lu ce livre.»

Roman publié chez les éditions Mazarine

Paru en octobre 2018

Broché – 19,50 € — E-book – 13,99 €

Genres : entre roman historique et  roman contemporain.

Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.
Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue  : Anne-Lise Schmidt.
Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse  ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du xxe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

Toutes les histoires du monde est un roman qui nous plonge dans les carnets de Moïse le  grand-père de Baptiste Beaulieu. Entre présent et passé, nous allons découvrir la vie de cet homme qui fut distant avec son fils et son petit-fils

Redécouvrir les carnets fut comme redécouvrir l’homme qu’il fut été, l’homme froid et distant qu’ont toujours connu ses proches n’était qu’une facette. Quand Jean et son père découvrent les carnets de Moïse, c’est comme s’il redécouvrait l’homme qu’il a été et le choc est présent. Moïse a vécu les deux guerres mondiale, il était jeune pendant la première et il a participé à la seconde en tant que combattant. Après la guerre, sa vie n’a jamais été la même. Perdant son père lors de la première guerre mondiale, il n’a cessé de vouloir connaître l’amour d’une mère qu’il n’a jamais reçu. Il va faire des choix qui vont le hanter jusqu’à la fin de sa vie. Il va souffrir de ne pas pouvoir aimer comme il faut ses enfants. Mais dans tout cela il ne va cesser d’aimer.

Baptiste Beaulieu m’a touché même si j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Je savais qu’une grande part de vérité contient ce livre et je n’avais pas envie de souffrir. Comme un mécanisme de protection, je refusais de souffrir car je savais que cette histoire sont de celle qui vous marque à jamais. L’auteur fait des aléas entre présent et passé, dans le passé nous découvrons ce que contient les carnets de Moïse tandis que dans le présent il nous livre ses investigations mais aussi des histoires d’amour. Des histoires d’amour qui sont imparfaites à l’image de l’Homme, mais ce genre d’histoires qui vous heurtent, qui vous donnent envie d’y croire, qui vous font sourire. Parce qu’à travers l’histoire de Moïse, l’auteur part en quête de reconstruire une relation avec son père qui semble tendu. Il part à la reconquête de ce lien familial tout en nous délivrant des messages forts. L’amour est partout, il est là et parfois il nous fait souffrir. L’amour c’est ce qui lie les hommes et c’est qui rend la vie plus douce. L’amour c’est aussi cet amour filial d’un père ou d’une mère à son enfant. Donc oui parfois les histoires d’amour ne sont pas belles, mais parfois elles nous offrent une parenthèse, un peu de répit et nous rempli de bonheur pour un temps.

Quand j’ai terminé ce livre, je me suis senti vide comme si découvrir la raison de ce roman avait aspiré toute vie dans mon corps. Je pense que si je devais retenir une chose c’est celle-ci : n’attendez pas que vos parents partent pour les questionner, demandez-leur de vous délivrer leur histoire pour que celles-ci vivent avec vous.

En bref, un roman qui lie présent et passé avec en fil d’Ariane : l’amour.

agréable

Belle lecture.

Publicités

2 commentaires sur « Toutes les histoires du monde de Baptiste Beaulieu »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s