D.I.M.I.L.Y. tome 1 : Did I mention I love you ? d’Estelle Maskame

Coucou mes petits plumes,

D.I.M.I.L.Y ouvre le premier tome d’une série de trois romans qu’il me tardait de découvrir.

« Été et fêtes, amour interdit et hop nous y voilà. »

Roman édité chez PKJ

Paru en janvier 2016

A partir de 13 ans

Broché – 16,90 €

Genres : young adult, roman adolescent

Rien ne sera plus comme avant…
Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent…
Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

Ma première appréhension en ouvrant ce livre a été celle d’avoir déjà lu une histoire similaire. Depuis quelques mois, j’ai beaucoup lu de romans abordant la thématique des bad boys et de ce fait, j’avais peur de retrouver des ingrédients de ce genre. J’ai un peu fait une overdose au passage, mais j’ai découvert de chouettes histoires alors je n’allais pas m’arrêter à cette première impression. D.I.M.I.L.Y. est une série de romans que je souhaitais découvrir depuis un petit moment alors quand l’occasion s’est présentée, je n’ai pas hésité.

Tout d’abord, sachez que ma première appréhension ne m’a pas gâché ma lecture. Parce que même si j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire, très vite, je me suis laissée submerger par l’histoire. En soi D.I.M.I.L.Y nous raconte l’histoire d’Eden, une jeune fille de seize ans qui va passer l’été chez son père. Ses parents sont divorcés et elle espère que cet été permettra de les réunir. Seulement, elle ne pensait pas rencontrer Tyler son beau-frère (ou demi-frère) qui va être exécrable avec elle.

Dès le départ, on sait que cette romance a des goûts d’interdits parce qu’ils sont demi-frères. Pour ma part, tant qu’ils ne sont pas du même sang, ça ne me dérange pas (et même si c’était le cas, tant que la relation est consentie par les deux personnages, je peux la concevoir).

Je ne m’épancherai pas sur le côté bad boy parce qu’en soi, Tyler en relève sans en relever. Il a un passé qui fait ce qu’il est devenu, j’ai trouvé ce côté de l’histoire intéressant parce qu’on comprend mieux pourquoi il est devenu comme ça.

J’ai apprécié l’histoire même si  d’un côté j’avais l’impression qu’Eden devenait complétement quelqu’un d’autre. Elle s’est transformée en fêtarde quitte à désobéir à son père pour profiter un maximum de l’été avec la bande d’amis qu’elle s’est faite. L’alcool semblait couler à flots et elle se laissait entraîner dans tout cela. De l’autre, Eden est très observatrice et elle va mettre à nue la carapace de Tyler. J’ai beaucoup aimé sa capacité à analyser les personnes et à mieux les comprendre. De ce fait, cette facette de son personnage m’a beaucoup plu.

Ce premier tome me laisse avec beaucoup de questions et je lirai la suite très vite pour connaître l’évolution des personnages et de l’histoire.

bon moment

Belle lecture.

 

 

2 commentaires sur « D.I.M.I.L.Y. tome 1 : Did I mention I love you ? d’Estelle Maskame »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s