Songe à la douceur de Clémentine Beauvais

Songe à la douceur

a-propos

Date de parution : 24 août 2016

Édition : Sarbacane – 15,50 euros

Existe en format e-book – 10,99 euros

Collection : Exprim’

A partir de : 13 ans

Genres : Romance, Littérature française, Contemporain

Nombre de pages : 240 pages

«Clémentine Beauvais a le don de me surprendre de livre en livre, un vrai plaisir

Lire la suite

#22 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Et oui, je reprend mon blog après deux semaines de pause, si vous avez raté l’information elle était cachée .

★ En ce moment, je vous parle ★

Cette année de travail, de révisions et d’endurance est terminée pour moi, quelque soit les résultats, je suis fière d’avoir pu donner tout ce que j’avais.

Je reviens avec pleins d’idées en tête en espérant pouvoir enfin mettre en place des chroniques axées sur la littérature jeunesse (albums, romans et bande dessinée). Comme vous le savez, je commence à développer un goût assez prononcé pour la littérature jeunesse. Depuis le mois de décembre, j’ai du lire pas moins de 200 albums jeunesses et très peu ont été chroniqué. Je pourrais dire que c’est la faute au temps, mais ce n’est pas le cas. J’ai du mal à me détacher de l’histoire quand je chronique un album jeunesse et parfois j’ai l’impression de ne rien dire. Il va falloir que je réfléchisse à une manière de vous chroniquer ce type de livres que j’affectionne. Deuxio, la rubrique Raconte-moi une histoire évoluera en fonction de mes préoccupations. Pour le moment, c’est le thème du contes.

J’ai très peu lu pendant ces deux semaines à part mes cours et seulement deux livres. J’ai lu Quelques jours de nos vies de Claire Swatman, c’est un livre qui traite de la perte de l’être cher et de la possibilité de revenir dans le passé. Le résumé m’a fait pensé à Seras-tu là de Guillaume Musso, ce livre diffère sur plusieurs points et m’a fait passé un bon moment. Je vous en reparle bientôt.  J’ai également lu Chagrin d’école de Daniel Pennac dont j’ai apprécié la plume et la manière dont il traite du cancre à l’école.

La seconde photographie fait l’état d’une partie de ma PAL. Je me demandais si un article ou rubrique avec les livres présents dans ma pile-à-lire vous intéresserait. Dites-le moi en commentaire.

En ce moment, je lis Exilium livre 2 partie 1 de Frédéric Bellec, j’ai dépassé la 220 ème pages et je commence à vraiment aimé l’univers posé par l’auteur. Si vous voulez lire ma chronique sur le tome 1 c’est par ici. Ensuite, je me plongerai dans Sans toi : l’envol d’Amélie B.

Ces derniers mois, j’ai découvert la plateforme Simplement.pro qui permet d’avoir accès à des services presses de livres auto-édités ou de petites maisons d’édition. C’est la proximité avec les éditeurs qui est un plus sur cette plateforme. Les livres sont proposés soient par l’auteur lui-même ou l’éditeur. C’est un site simple d’accès dont on se familiarise très vite.

Pour finir, je m’en vais de ce pas jetez un coup d’oeil à vos blogs. Je remercie toutes les personnes qui sont passées jetez un coup d’oeil sur le blog en mon absence.

Je vous souhaite une belle semaine livresque.

unehistoire

Café ! Un garçon s’il vous plaît – Agnès Abécassis

café

a-propos

Date de parution : 10 mai 2017

Édition : Le livre de Poche – 7 euros 60

Genres : Chick-lit, Romance, Littérature française

Nombre de pages : 384 pages

«Ce livre est un vrai petit bonheur, je qualifierai même de roman feel-good dans le sens où chaque page était un bonheur à l’état pur

Lire la suite

#2 Raconte-moi une histoire

raconte-moi-une-histoire

Bonjour,

Je reviens vers vous pour le deuxième numéro de Raconte-moi une histoire. Je raconte le principe de ce rendez-vous dans la première édition.

Aujourd’hui j’ai décidé de continuer sur les contes et de vous résumer chacun des contes présent dans l’oeuvre de Charles Perrault dans l’édition de Flammarion 2007.

Contes de Charles Perrault

Les contes

Les contes de Perrault débute avec une préface dédiée à la fille de Philippe frère du roi Louis XIV.  Ensuite les contes débutent.bois

Ce premier conte nous plonge dans l’histoire de la Belle au bois dormant. Nous avons les fées qui apparaissent au premier plan. Elles ont pour vocation de bénir l’enfant lors de son baptême en lui insufflant des dons. Seulement la vieille fée n’a pas été invité (élément perturbateur), cela va plonger le royaume dans un sentiment de peur.

La fin de Perrault a été largement oublié dans les adaptations et les livres que j’ai pu lire. Je n’ai pas souvenir de la mère du Prince et de ce qu’elle demande à son serviteur. Je vous conseille de vous y replonger.

chaperon rouge.png

C’est un conte très court (trois pages) qui relate l’histoire de cette petite fille qui va aller apporter à sa grand-mère. Ce conte est cruel, la fin l’est tout autant et c’est sans doute ce qui explique les adaptations dont la fin est heureuse. Ce conte se finit mal et il montre que faire confiance à un loup est risqué. Dans la vraie vie, il est claire que le loup ne parle pas, mais au fond «» il fait très mal d’écouter toutes sortes de gens » comme le dit si bien la morale de ce conte.

barbe bleue.png

La Barbe bleue est un conte qui me faisait peur petite et il m’avait marqué au point dont je me souvienne de l’histoire. L’adaptation lue étant petite est très similaire à celle de Perrault.

le maître chat

Le Maître chat ou le chat botté, à vrai dire j’avais des à priori et je ne pensais pas qu’il était autant rusé. C’est un conte que j’ai vraiment re-découvert, le chat est vraiment espiègle.

les fées.png

Les fées est un conte que j’apprécie tout particulièrement. Les deux soeurs sont complétement à l’opposé. Elles reçoivent deux dons différents au niveau de leur personnalités.

cendrillon.pngCendrillon ou la Petite pantoufle de verre conte vu et revu que je m’attendais à ce qu’il soit cruel. J’y ai trouvé tout le contraire et au final ce sont les adaptations qui ont modifié ce conte. De plus, le père n’est pas mort dans le conte originel.

Riquet.pngRiquet à la houppe est un conte que je ne connaissais pas. Oui, il en faut toujours un et c’est avec plaisir que je l’ai découvert. L’histoire est belle et la morale est juste.

le petit poucet.pngOn finit ce recueil avec Le Petit Poucet qui est un conte assez dur.  Je ne me souvenais pas de la fin et elle est horrible.

Ce recueil est un incontournable et je vous conseille de vous y plonger surtout l’histoire des fées et Riquet à la houppe.

Sur ceux je vous souhaite de belles lectures.

unehistoire

#21 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonsoir,

Je reviens ce soir avec le vingt-et-unième lundi fais ce qu’il te plaît. Aujourd’hui, l’article sera plus court d’habitude.

★ En ce moment, je vous parle ★

J’ai ouvert mon blog fin octobre et quel bonheur de voir les petites vues tous les jours, vos likes et vos commentaires. A plusieurs reprises, je me suis demandée si je ne devais pas freiner mes lectures tout au long de l’année.

Pendant ces dernières semaines, mes nerfs ont été mis à rude épreuve et ce n’est que le début.  Je vais devoir mettre en pause le blog pendant deux semaines, le temps de me donner toutes les chances pour réaliser le deuxième bout de mon rêve. Enfin, je dis rêve mais c’est  plutôt une vocation, c’est ancrée dans mes veines. C’est là où je veux être et c’est là où je me sentirai utile. Rien n’est encore gagné et pourtant j’y crois très fort.

★ Cette semaine, j’ai lu ★

café

Et j’ai adoré, j’aime de plus en plus l’écriture de cette auteure. Un petit bonheur.

Je vous en reparle dans la semaine.

Et vous qu’avez-vous lu ?

unehistoire