Ça se bouscule au portillon ! Mots et expressions cocasses ou pittoresque nés à Paris de Dominique Lesbros

Ca se bouscule au portillon.jpg

a-propos

Date de parution :  26 janvier 2017

 Édition : Parigramme – 12,90 €

Nombre de pages : 160 pages

synopsis

Pourquoi faut-il se tenir à carreau ? La pipelette a-t-elle un arbre généalogique ? Depuis quand la midinette est-elle associée au jardin des Tuileries ? Avez-vous déjà attrapé la fièvre de Bercy ? Vaut-il mieux être coincé sous la porte Saint-Denis ou refoulé à Bondy ?

N’ayez pas l’air quai Jemmapes et, si vous n’êtes pas trop charrette, feuilletez donc ces pages. Vous y croiserez des marronniers, des tartes à la crème, des Paris-Brest, des flacons d’eau de Javel, des pastilles Valda… et quelques autres.

Ce savoureux florilège recueille 120 expressions et vocables apparus sur les bords de Seine, et en explique leur origine, quartier par quartier. Une plongée dans l’histoire de la capitale… pour épater la galerie.

 

Dominique Lesbros a publié une vingtaine de livres consacrés à la capitale. À ceux qui s’interrogent sur les raisons de ce penchant monomaniaque, elle répond par un sourire et un adage : “Il n’est bon bec que de Paris !”

mon-avis

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Parigramme pour ce livre.

Tout d’abord, je commence par l’objet livre qui nous annonce déjà le contenu de ce livre. De nombreuses expressions et citations sont inscrites sur la couverture, il est coloré et même le titre choisi par l’auteur est une expression. Je trouve ce choix très judicieux.

Parigramme est une maison d’édition indépendante dont le catalogue est constitué de livres sur Paris. C’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce livre. Il nous promet de redécouvrir Paris par le biais de 120 expressions et citations. Je me suis laissée porter par les chapitres qui sont découpés par quartier de naissance de l’expression. On découvre ainsi ce que signifie « Se peigner la girafe » ou encore « S’aimer à la folie mais se quitter à Vaugirard » et pleins d’autres. Je viens de remarquer qu’en prenant la photographie, je fais référence à une expression. Trouverez-vous laquelle ? Un indice, regardez mon marque-page.

J’ai aussi appris des expressions qui m’ont fait sourire et que je ré-utiliserais à bon-escient. Ce livre utilise l’humour et m’a fait passé un agréable moment. L’histoire de ces expressions est très intéressante et je ne pensais pas que toutes ses expressions étaient ancrer dans l’histoire parisienne.

Je conseille ce livre à tous ceux qui veulent en connaître davantage sur ses expressions ainsi que tous les amoureux de Paris sauf dernier chapitre.

♥♥♥♥

(4,5 / 5, j’ai adoré )

Belle lecture.

unehistoire

Blitz – David Trueba

Blitz - David Trueba

 — ⌈ A propos du livre ⌋ —

Date de parution : 3 février 2016

 Édition : Flammarion  18 euros

Genres : Contemporain, Amour, Littérature espagnole

Nombre de pages : 176

«Ce livre m’a dérouté par moment et par moment j’ai été enchanté de voir le traitement de ce sujet par l’auteur. »

Lire la suite

Les gens sont les gens de Stéphane Carlier

9782266240093

  — ⌈ A propos du livre ⌋ —

Date de parution :  7 février 2013

Édition : Pocket 5,95 euros

Collection : Littérature française – Best

Genres : Littérature française, humour

Nombres de pages :  160 pages

— ⌈ Résumé ⌋ —

Nicole Rivadavia est une psychanalyste parisienne de 57 ans au bout du rouleau.
Foufou est un porcelet de 6 semaines enfermé dans une cabane au fin fond de la Bourgogne. Ce livre raconte leur improbable rencontre, et comment ils vont se sauver l’un l’autre…

— ⌈ Mon avis ⌋ —

 Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Babe (dont on a tous parler au moins une fois). Je ne connaissais pas du tout cet auteur, sa plume légère nous mène à Paris où Nicole une psychanalyste de 57 ans en a marre de tout, sur un coup elle va décider d’aller retrouver une ancienne voisine habitant en Bourgogne. C’est au détour d’une ferme (bien évidement) que notre psychanalyste va sauvé Foufou, un porcelet qui va être manger à la prochaine foire. Ni une, ni deux l’auteur nous emmène sur une histoire un peu loufoque. Je me suis mise à la place des autres personnages qui voit une Nicole complètement folle. Qui aurait-pu croire que cette femme ayant la tête sur les épaules ramène un cochon chez elle ? A sa manière, l’auteur nous fait nous attacher à ce porcelet. J’ai passé un bon moment avec livre qui aurait eu le mérite de me faire sourire à de nombreuses reprises. Après je dirais qu’il me manquait un petit quelque chose pour ce que ce livre soit vraiment un coup de coeur. Malgré tout j’ai passé un bon moment ce qui explique les petits coeurs au-dessous.

♡♡♡♡♡

(3/5 bon moment)