Exilium tome 1 l’Internat – Frédéric Bellec

bm_CVT_Exilium--Livre-1--Linternat_7116

a-propos

Date de parution : décembre 2015

Édition : Auto-edité

Existe en format ebook 7,99 € et format broché 17 €

Genres : fantastique, Littérature française

Nombre de pages : 443

« Je me suis vraiment prise au jeu et j’ai plongé dans l’univers de l’auteur dès les premières lignes au point de ne plus arriver à distinguer le réel de la fiction.»

Lire la suite

Les tribulations d’une jeune divorcée d’Agnès Abécassis

9782253182528fs

a-propos

Date de parution : Avril 2006

Édition : Le livre de poche – 7,10 euros (illustré)

Genres : Chick-lit, Contemporain, Littérature française

Nombre de pages : 408 pages

« J’avais besoin d’une lecture qui me divertisse et ce livre a rempli parfaitement cette fonction. »

Lire la suite

Les étoiles de Noss Head tome 4 et tome 5 de Sophie Jomain

a-propos

Date de parution : mars 2013 & 2014

Édition : e-book Rebelle éditions – 4,99 euros

Existe chez les éditions J’ai lu

Genres : New Adult, Fantastique, Bit-lit, Littérature française

Nombre de pages : 393 pages (tome 4) & 520 pages (tome 5)

«Deux tomes riches en émotions avec une fin en adéquation avec l’histoire

Lire la suite

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

etoile-t3

a-propos

Date de parution : mai 2012

Editions : e-book Rebelle éditions – 4,99 euros

Collection : Lune de sang

Existe en format broché (19 euros) et poche J’ai lu (7,20 euros)

Genres : New Adult, Fantastique, Bit-lit, Littérature française

Nombre de pages : 444 pages

synopsis

« Je n’avais aucune idée du tour qu’allait prendre ma vie, absolument aucune. J’allais avoir 19 ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… Toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent…»

mon-avis

Comme je vous l’ai dit la semaine dernière, le second tome finissait sur une fin qui n’en était pas une. Je n’ai pas pu m’empêcher de me plonger dans ce troisième tome tant la fin du deuxième m’avait laissé avec des incertitudes.

Hannah est un personnage que j’adore de plus en plus, elle a changé et malgré ses incertitudes elle m’attendrit.  J’ai eu envie de claquer Leith pendant une bonne partie du roman. Darius est au coeur de roman et je l’ai trouvé trop chou, il est présent pour Hannah et l’aide dans les étapes-clefs.

J’ai trouvé que Leith avait des réactions trop faciles. Il m’a agacé et c’est peut-être une des raisons pour lesquels j’ai moins accroché à ce tome. La série aurait pu se terminer avec ce tome et je n’en aurais pas voulu à l’auteure. Je suis curieuse et je terminerais cette série en espérant que les prochains tomes rattrapent celui-ci.

♡♡♡

(3/5, ni bon ni mauvais)

Belle lecture.

unehistoire

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

je-suis-ton-soleil

a-propos

Sortie le 8 mars 2017

Date de parution : 8 mars 2017

Édition : Flammarion Jeunesse 17,50

existe  en format e-book 11,99 euros

Thèmes : Adolescence, Contemporain, Famille

Nombre de pages :  467 pages

synopsis

Synopsis de l’éditeur

Alors qu’elle entre en terminale, rien ne se passe comme le voudrait Déborah : son chien lui dévore toutes ses chaussures, sa mère se fane et elle surprend son père en train d’embrasser une inconnue. Heureusement elle peut compter sur ses amis.

Quatrième de couverture pour les curieux et les curieuses

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.

Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux longs bouclés ?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Marie Palvenko parle de l’adolescence avec une justesse sans faille et un humour ébouriffant. Déborah nous attrape le coeur, nous étonnes, nous émeut, nous émerveille et nous fait rire. Vous allez l’adorer et ne plus vouloir jamais la quitter.

Nathalie Bertin, Librairie des Millepages

“ L’écriture de Marie Palvenko est un arc-en-ciel. Sa langue, son ton, déploient fous rires et émotions. C’est beau, parfois tragique et surtout follement drôle. ”

Macha Séry, Le Monde des Livres

mon-avis

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Flammarion Jeunesse pour ce livre.

Tout d’abord, je vais m’attarder sur l’objet-livre même si ce n’est pas quelque chose qui motivera une lecture plus qu’une autre. Quand j’ai vu la couverture sur le compte Twitter des éditions Flammarion Jeunesse, j’étais très intriguée. Une couverture dorée parsemée de pâtes de son petit nom (mon livre pâte) avec un titre assez évocateur : Je suis ton soleil. Ces détails ont leur importance et sont expliqués dans le livre.

Le sypnosis en disait très peu sur l’histoire et ça c’est géniale. Vous découvrez l’histoire au fil des pages. J’ai mis la quatrième de couverture pour ceux qui souhaitent en savoir plus.

Ce livre a failli être un coup de coeur, il n’en était pas loin. Il manquait un tout petit truc pour que je tombe amoureuse de ce livre.

Déborah est un personnage très attachant à l’humour mordant. Elle traverse des épreuves difficiles, c’est grâce à sa force mais aussi celles de ses amis qu’elle s’en sort. C’est un livre très additif en moins de trois heures il était bouclé. Chaque phrase lue est une phrase où je ressentais des émotions. Je suis passée du rire aux larmes juste au coin de l’oeil. Je pense que le pari est réussi, ce livre est un véritable soleil. Il apparaît comme il disparaît. Ce livre met du baume au coeur et c’est vraiment le point fort de ce roman.

Les personnages secondaires sont bien travaillés, j’ai aimé les amis de Déborah tout comme ses parents (un peu moins le père sûrement le fait que je me suis mise à la place de Déborah). L’histoire est bien construite, pas de mots de trop, pas de superflues. Je me suis replongée avec délice dans les années lycée, on peut facilement s’identifier à Déborah.

L’auteure nous parle de sujets sensibles sur le ton de l’humour. Elle aborde l’adolescence et ses tracas, cette peur d’échouer et ce bac à la fin de l’année. Elle nous parle de l’amour sous différentes teintes que se soit familiale, avec un grand A (ou pas) ou encore celui que l’on voue à un animal. L’auteure nous donne des clés pour surmonter des événements comme la séparation des parents ou encore le stress des examens. Je pense que ce livre parlera aux adolescents tout comme aux adultes.

Comme je l’ai dit plus haut, ce livre est chargé en émotions. J’ai été touché par la plume de Marie Palvenko qui parsème son livre de citations. Ces références sont en total adéquation avec le livre.

Vous l’aurez compris ce livre a été une véritable découverte. Je vous conseille de lire ce livre que vous soyez dans l’âge de l’adolescence ou adulte.

♥♥♥♥

(4,5/5, presque un coup de coeur)

Belle lecture.

unehistoire