Paris, boutiques du temps passé de Pierre Paul Darrigo, Suzanne Darrigo et Séverine Darrigo

IMG_5133

Coucou mes petites plumes,

Je vous retrouve aujourd’hui avec un nouveau livre sur Paris (et oui encore un). Reçu dans le cadre de la Masse critique mensuelle Babelio, je remercie les éditions Parigramme et le site Babelio pour m’avoir permis de découvrir ce beau-livre.

IMG_5141

Beau-livre édité chez les éditions Parigramme

Paru le 22 février 2018

Format – 18 x 18 cm

16,90 euros

Résumé

Dans les années 1960, Pierre Paul Darrigo, affichiste publicitaire, entreprend de photographier les boutiques anciennes de Paris dont il pressent qu’elles ne tarderont pas à disparaître. La faute au progrès, qui scelle le sort des stoppeurs-remailleurs, des tailleurs, des bougnats, des détaillants d’articles de pêche ou de chasse… tandis que les épiceries, les confiseries, les crèmeries, les boucheries et les poissonneries baissent leur rideau à mesure que les enseignes à succursales se multiplient.

Bien peu échapperont au massacre, chaque fermeture amputant la variété du paysage urbain. Ne restent de la plupart de ces vénérables devantures qu’une moisson d’images, derniers témoins d’un monde enfui.

Lire la suite de « Paris, boutiques du temps passé de Pierre Paul Darrigo, Suzanne Darrigo et Séverine Darrigo »

Publicités

#5 Bilan livresque avril 2017

Bonjour,

Je publie mon bilan du mois de avril 2017. J’ai lu 5  livres. J’ai lu beaucoup de livres destinés à un public adolescent. Il manque dans ce récapitulatif mes lectures d’albums jeunesses qui sont au nombre de dix ce mois-ci.  Je me rend compte en établissant ce récapitulatif que certains livres n’ont toujours pas été chroniqué, ça ne saurait tarder.

Couv-Les-petites-reines-620x987

Les petites Reines de Clémentine Beauvais chez Sarbacane : un livre lu avant Songe à la douceur pour connaître un des premiers succès de cette auteure. Tout simplement géniale.

couv-songe-a-la-douceur-620x987

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais chez Sarbacane : un très beau livre rempli de poésies.

9782253182528fs

Les tribulations d’une jeune divorcée d’Agnès Abécassis chez le Livre de Poche  : C’est drôle et frais, tout ce qui me fallait pour décompresser.

After saison 1 - Anna Todd

After saison 1 d’Anna Todd chez Hugo Roman : une lecture très addictive où l’on suit Tess et Hardin.

Le lac gelé

Dune et Flam le lac gelé de Fabienne Blanchut et Camille Dubois chez Deux coqs d’or : un album jeunesse sympathique.

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué :

Les tribulations d’une jeune divorcée d’Agnès Abécassis

Dune et Flam : Le lac gelé – Fabienne Blanchut et Camille Dubois

Les petites reines de Clémentine Beauvais

Eleanor & Park – Rainbow Rowell

Concernant les rendez-vous :

#1 Top Ten Tuesday : sur le thème des 10 classiques lus à l’école.

#1 Raconte-moi une histoire : premier rendez-vous sur le thème des contes avec Perrault.

Je vous souhaite une belle semaine livresque.

unehistoire

#4 Bilan livresque mars 2017

Bonjour,

Je publie mon bilan du mois de mars 2017 (avec un peu de retard). J’ai lu quatre livres pour un total de 1404 pages.

Mary Alice Monroe – Les filles de l’été : Un premier tome qui présage une bonne trilogie.

Prête à aimer ? de Mily Black – Une comédie romantique mignonne qui m’a fait passer un bon moment.

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué :

The Vanishing Girl tome 1 – Laura Thalassa : Presque un coup de coeur, je vous le conseille.

Ne m’appelez pas Blanche-Neige de Gally Lauteur : Un bon moment avec ce livre qui révisite le conte de Blanche-Neige d’une façon originale.

J’ai chroniqué :

Bad romance tome 1 de Céline Mancellon

Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Vertiges de Sophie Jomain

Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

Les étoiles de Noss Head tome 4 et tome 5 de Sophie Jomain

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Ça se bouscule au portillon ! Mots et expressions cocasses ou pittoresque nés à Paris de Dominique Lesbros

J’ai participé à un tag : #Tag 1 : Top 10 Bookboyfriends

Je vous souhaite une belle semaine livresque.

unehistoire

#13 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une treizième édition du Lundi, fais ce qu’il te plaît.

★ Des nouvelles ?★

Cette semaine, je n’ai pas eu le temps de beaucoup lire (un pauvre livre au compteur), ni de chroniquer (une seule chronique). J’ai passé moins de temps à parcourir les blogs et les communautés littéraires pour me concentrer sur mon travail. Étant donné que les semaines à venir risquent d’être très courte, je risque de ralentir la cadence. Je préfère vous prévenir plutôt que de vous promettre la lune en disant que je m’y tiendrais. Ne vous inquiétez pas si vous voyez que je suis moins présente que ce soit ici, sur votre blog ou sur les communautés littéraires. C’est tout à fait normal.

★ En ce moment, je réfléchis ★

Encore et toujours au théâtre, je pense au moyen que l’on peut utiliser afin de transposer un roman ou un album au théâtre. Quels moyens peuvent-être utiliser ? Comment faire amener les enfants à comprendre la différence entre théâtre joué et théâtre lue ? Je me posais la question si une entrée par un album pouvait être pertinent pour des élèves en cycle 3. Je pense que lier un travail sur le genre littéraire du théâtre mais aussi les processus d’écriture serait un élément de réponse.

★ Cette semaine, j’ai lu ★

Les étoiles de Noss Head tome 5 : Origines 2 ème partie de Sophie Jomain : Ce dernier tome m’a réconcilié avec les tomes précédents et finalement je dirais que j’ai passé un agréable moment avec cette série, je vous conseille de la lire. L’univers est particulier et j’ai particulièrement aimé l’évolution d’Hannah. Je vous reparle très vite de la première série terminée de l’année (youhou danse de la joie).

★ Chroniques publiées la semaine dernière ★

Les étoiles de Noss Head tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain — Un excellent tome 2, qui est celui que j’ai préféré dans cette série.

 ★ En ce moment, je lis  ★

Ce livre disons que j’en ai entendu parler et vu que je suis curieuse par nature, je n’ai pas hésité quand j’ai vu que Netgalley le proposait dans son catalogue. Il sort le 21 mars 2017 pour l’édition française Amazon Crossing.

Synopsis –

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

Et vous qu’avez-vous  lu cette semaine ?

Belle semaine livresque.

unehistoire

#3 Bilan livresque Février 2017

Bonjour,

Je reviens avec le bilan livresque de février. J’ai sept livres pour un total d’environ 3000 pages.

Ce mois-ci j’ai lu

Le jeu de cette famille  de Claire Agopian : un album jeunesse sympathique qui traite de la famille.

J’ai apprécié la merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane d’Abby Clements

J’ai continué les étoiles de Noss Head dont le tome 3 m’a laissé sur une fausse note d’où l’enchaînement avec le tome 4.

J’ai enrichi mes connaissances personnelles grâce à : Ça se bouscule au portillon ! Mots et expressions cocasses ou pittoresque nés à Paris de Dominique Lesbros.

Je suis ton soleil de Marie Palvenko dont la chronique se trouve ici.

J’ai passé un bon moment avec Bad romance de Cécile Mancellon.

Ce mois-ci j’ai chroniqué :

Blitz – David Trueba

Le sourire des femmes – Nicolas Barreau

La Trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge rubis – Kerstin Gier

La Trilogie des gemmes, tome 2 : Bleu Saphir – Kerstin Gier

La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane – Abby Clements

Belle lecture

unehistoire

Ça se bouscule au portillon ! Mots et expressions cocasses ou pittoresque nés à Paris de Dominique Lesbros

Ca se bouscule au portillon.jpg

a-propos

Date de parution :  26 janvier 2017

 Édition : Parigramme – 12,90 €

Nombre de pages : 160 pages

synopsis

Pourquoi faut-il se tenir à carreau ? La pipelette a-t-elle un arbre généalogique ? Depuis quand la midinette est-elle associée au jardin des Tuileries ? Avez-vous déjà attrapé la fièvre de Bercy ? Vaut-il mieux être coincé sous la porte Saint-Denis ou refoulé à Bondy ?

N’ayez pas l’air quai Jemmapes et, si vous n’êtes pas trop charrette, feuilletez donc ces pages. Vous y croiserez des marronniers, des tartes à la crème, des Paris-Brest, des flacons d’eau de Javel, des pastilles Valda… et quelques autres.

Ce savoureux florilège recueille 120 expressions et vocables apparus sur les bords de Seine, et en explique leur origine, quartier par quartier. Une plongée dans l’histoire de la capitale… pour épater la galerie.

 

Dominique Lesbros a publié une vingtaine de livres consacrés à la capitale. À ceux qui s’interrogent sur les raisons de ce penchant monomaniaque, elle répond par un sourire et un adage : “Il n’est bon bec que de Paris !”

mon-avis

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Parigramme pour ce livre.

Tout d’abord, je commence par l’objet livre qui nous annonce déjà le contenu de ce livre. De nombreuses expressions et citations sont inscrites sur la couverture, il est coloré et même le titre choisi par l’auteur est une expression. Je trouve ce choix très judicieux.

Parigramme est une maison d’édition indépendante dont le catalogue est constitué de livres sur Paris. C’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce livre. Il nous promet de redécouvrir Paris par le biais de 120 expressions et citations. Je me suis laissée porter par les chapitres qui sont découpés par quartier de naissance de l’expression. On découvre ainsi ce que signifie « Se peigner la girafe » ou encore « S’aimer à la folie mais se quitter à Vaugirard » et pleins d’autres. Je viens de remarquer qu’en prenant la photographie, je fais référence à une expression. Trouverez-vous laquelle ? Un indice, regardez mon marque-page.

J’ai aussi appris des expressions qui m’ont fait sourire et que je ré-utiliserais à bon-escient. Ce livre utilise l’humour et m’a fait passé un agréable moment. L’histoire de ces expressions est très intéressante et je ne pensais pas que toutes ses expressions étaient ancrer dans l’histoire parisienne.

Je conseille ce livre à tous ceux qui veulent en connaître davantage sur ses expressions ainsi que tous les amoureux de Paris sauf dernier chapitre.

♥♥♥♥

(4,5 / 5, j’ai adoré )

Belle lecture.

unehistoire

#11 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une onzième édition du Lundi, fais ce qu’il te plaît.

★ En ce moment, je réfléchis ★

Au théâtre.

A la manière de lier conte et théâtre. Comment peut-on initier au conte tout en gardant la focale du théâtre ? Comment transposer ce conte au théâtre en adoptant les codes du théâtre. Parce que le théâtre c’est comme une grande école dans laquelle la vie se tient. Quand on est sur scène, le monde disparaît pour relever ce qui ne pourrait être dit ailleurs.

Ma première pièce de théâtre lue est pas des moindres c’est Marius de Marcel Pagnol, j’avais adoré, relu et relu à tel point que le livre finit par être abîmé.

★ Cette semaine, j’ai lu ★

★ Chroniques publiées la semaine dernière ★

 ★ En ce moment, je lis ★

Ça se bouscule au portillon

Et vous qu’avez-vous  lu cette semaine ?

Belle semaine livresque.

unehistoire