#22 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Et oui, je reprend mon blog après deux semaines de pause, si vous avez raté l’information elle était cachée .

★ En ce moment, je vous parle ★

Cette année de travail, de révisions et d’endurance est terminée pour moi, quelque soit les résultats, je suis fière d’avoir pu donner tout ce que j’avais.

Je reviens avec pleins d’idées en tête en espérant pouvoir enfin mettre en place des chroniques axées sur la littérature jeunesse (albums, romans et bande dessinée). Comme vous le savez, je commence à développer un goût assez prononcé pour la littérature jeunesse. Depuis le mois de décembre, j’ai du lire pas moins de 200 albums jeunesses et très peu ont été chroniqué. Je pourrais dire que c’est la faute au temps, mais ce n’est pas le cas. J’ai du mal à me détacher de l’histoire quand je chronique un album jeunesse et parfois j’ai l’impression de ne rien dire. Il va falloir que je réfléchisse à une manière de vous chroniquer ce type de livres que j’affectionne. Deuxio, la rubrique Raconte-moi une histoire évoluera en fonction de mes préoccupations. Pour le moment, c’est le thème du contes.

J’ai très peu lu pendant ces deux semaines à part mes cours et seulement deux livres. J’ai lu Quelques jours de nos vies de Claire Swatman, c’est un livre qui traite de la perte de l’être cher et de la possibilité de revenir dans le passé. Le résumé m’a fait pensé à Seras-tu là de Guillaume Musso, ce livre diffère sur plusieurs points et m’a fait passé un bon moment. Je vous en reparle bientôt.  J’ai également lu Chagrin d’école de Daniel Pennac dont j’ai apprécié la plume et la manière dont il traite du cancre à l’école.

La seconde photographie fait l’état d’une partie de ma PAL. Je me demandais si un article ou rubrique avec les livres présents dans ma pile-à-lire vous intéresserait. Dites-le moi en commentaire.

En ce moment, je lis Exilium livre 2 partie 1 de Frédéric Bellec, j’ai dépassé la 220 ème pages et je commence à vraiment aimé l’univers posé par l’auteur. Si vous voulez lire ma chronique sur le tome 1 c’est par ici. Ensuite, je me plongerai dans Sans toi : l’envol d’Amélie B.

Ces derniers mois, j’ai découvert la plateforme Simplement.pro qui permet d’avoir accès à des services presses de livres auto-édités ou de petites maisons d’édition. C’est la proximité avec les éditeurs qui est un plus sur cette plateforme. Les livres sont proposés soient par l’auteur lui-même ou l’éditeur. C’est un site simple d’accès dont on se familiarise très vite.

Pour finir, je m’en vais de ce pas jetez un coup d’oeil à vos blogs. Je remercie toutes les personnes qui sont passées jetez un coup d’oeil sur le blog en mon absence.

Je vous souhaite une belle semaine livresque.

unehistoire

Exilium tome 1 l’Internat – Frédéric Bellec

bm_CVT_Exilium--Livre-1--Linternat_7116

a-propos

Date de parution : décembre 2015

Édition : Auto-edité

Existe en format ebook 7,99 € et format broché 17 €

Genres : fantastique, Littérature française

Nombre de pages : 443

« Je me suis vraiment prise au jeu et j’ai plongé dans l’univers de l’auteur dès les premières lignes au point de ne plus arriver à distinguer le réel de la fiction.»

Lire la suite

#20 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une vingtième édition du Lundi, fais ce qu’il te plaît.

★En ce moment, je réfléchis ★

Sur le thème de la rencontre (épisode 2), pour lire l’épisode 1 rendez-vous à la fin de cet article.

Se rencontrer c’est quand deux personnes se croisent la première. Mais que font les deux personnes après s’être rencontrer ? Deviennent-elles amies ou seulement des connaissances ? Est-ce qu’elles se rencontrent dans un but précis ou est-ce le fruit du hasard ?

Puis vient le moment d’écrire l’histoire de ces deux personnages. Comment raconter cette histoire ? Faut-il qu’elle soit orale ou écrite ? Est-il possible de raconter cette histoire avec seulement trois photographies ? Il peut être intéressant de prendre appuie sur une ou plusieurs photographies afin d’imaginer la suite. Dans ce cas, jusqu’où sont les limites de l’imagination ?

Cette réflexion pose beaucoup de questions auxquelles vous pouvez répondre si vous le souhaitez.

★ Chroniques publiée la semaine dernière ★

bm_CVT_Eleanor-and-Park_8591

Eleanor & Park – Rainbow Rowell 

★ Cette semaine, j’ai lu

bm_CVT_Exilium--Livre-1--Linternat_7116

Ce livre m’a d’abord dérouté, puis très vite je me suis plongée dans cet internat où des étranges faits se produisent. L’écriture de cet auteur est très riche, beaucoup de métaphores. Je vous en reparle bientôt.

Qu’avez-vous  lu cette semaine ?

Belle semaine livresque.

Je vous souhaite une belle journée.

unehistoire

#19 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Je reviens vers vous pour une dix-neuvième édition du Lundi, fais ce qu’il te plaît. Comme chaque début de mois, je vous parle des trois livres qui me font le plus envie.

★ Sortie livresque mai 2017 ★

Je vous présente trois livres jeunesses qui me font de l’oeil.

J'habite un loup.jpg

Sortie en mai 2017, aux éditions l’Élan Vert

SYNOPSIS – Le Petit Chaperon et sa grand-mère n’ont plus
de toit. Pas un chat pour les accueillir, seulement
un loup avec un GRAND estomac !
Déjà tombaient les premiers flocons, il leur fallait une maison.
Alors, elles ont sauté dans la gueule du loup !

Pourquoi ? Parce que j’aime beaucoup lire des ré-écriture du conte du Petit Chaperon rouge et en ce moment la thématique du loup m’intéresse.

le petit bossu

Sortie le 10 mai 2017 chez les éditions Didier Jeunesse

SYNOPSIS – On raconte qu’un petit bossu était le souffre-douleur  de ses camarades. Un jour, de sa bosse, sont sorties  deux grandes ailes. Aussitôt, le voilà qui s’est envolé,  loin de son village… Par solidarité, les oiseaux décident  de partir avec lui. Puis, les fleurs, les champs, les vaches  s’enfuient aussi… laissant le pays triste et gris. Les années  ont passé, l’histoire est racontée à une petite fille.  Décidée à y croire, elle part à la recherche du bossu…  Grâce à une marque d’attention et un peu d’amitié,  le petit bossu accepte de revenir parmi les hommes,  ramenant avec lui nature, couleur et joie.

Gigi Bigot, conteuse, livre un nouveau récit d’une grande douceur  et plein d’humanité. Elle aborde avec poésie et  dans son style inimitable, entre terroir et culture populaire,  les thèmes de l’exclusion et de l’importance de la parole libératrice.

L’illustratrice, Pauline Comis, joue des contrastes : à chaque élément  naturel qui disparaît, c’est une couleur qui quitte le livre…  pour mieux réapparaître à la fin dans une ambiance joyeuse  et chamarrée !

Pourquoi ? Cet album a l’air d’être touchant,

La lectire

 Sortie le 18 mai 2017 chez les éditions Robert Laffont

SYNOPSISIl était une fois, et une fois il sera…
Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde ou personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…
Le premier tome d’une trilogie best-seller aux États-Unis.
Une expérience de lecture inédite.
Un roman magistral regorgeant de contenus cachés.

Pourquoi ? – Je suis intriguée par ce résumé qui n’en dit pas assez.

★ Cette semaine, j’ai lu ★

After saison 1 - Anna Todd

Contre toute attente, cette lecture très addictive m’a fait passer un bon moment. Je connaissais l’histoire avant de m’y plonger et j’ai été étonné par la facilité avec laquelle on se plonge dans ce roman.

★ Chroniques publiées la semaine dernière

Le lac gelé

Un album mignon avec des personnages sympathiques.

Dune et Flam : Le lac gelé – Fabienne Blanchut et Camille Dubois

Couv-Les-petites-reines-620x987

Un roman qui donne le sourire.

Les petites reines de Clémentine Beauvais

★ En ce moment, je lis  ★

bm_CVT_Exilium--Livre-1--Linternat_7116

SYNOPSIS – Cette semaine-là, de fortes chutes de neige exigèrent la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien exceptionnel de l’internat permit l’hébergement de la poignée d’élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux élèves effrayés que le vent et le froid étaient responsables des souffles et des craquements. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans aucun lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée « où se passaient des choses étranges » !

Qu’avez-vous  lu cette semaine ?

Belle semaine livresque.

unehistoire