#22 Lundi, fais ce qu’il te plaît

lundi

Bonjour,

Et oui, je reprend mon blog après deux semaines de pause, si vous avez raté l’information elle était cachée .

★ En ce moment, je vous parle ★

Cette année de travail, de révisions et d’endurance est terminée pour moi, quelque soit les résultats, je suis fière d’avoir pu donner tout ce que j’avais.

Je reviens avec pleins d’idées en tête en espérant pouvoir enfin mettre en place des chroniques axées sur la littérature jeunesse (albums, romans et bande dessinée). Comme vous le savez, je commence à développer un goût assez prononcé pour la littérature jeunesse. Depuis le mois de décembre, j’ai du lire pas moins de 200 albums jeunesses et très peu ont été chroniqué. Je pourrais dire que c’est la faute au temps, mais ce n’est pas le cas. J’ai du mal à me détacher de l’histoire quand je chronique un album jeunesse et parfois j’ai l’impression de ne rien dire. Il va falloir que je réfléchisse à une manière de vous chroniquer ce type de livres que j’affectionne. Deuxio, la rubrique Raconte-moi une histoire évoluera en fonction de mes préoccupations. Pour le moment, c’est le thème du contes.

J’ai très peu lu pendant ces deux semaines à part mes cours et seulement deux livres. J’ai lu Quelques jours de nos vies de Claire Swatman, c’est un livre qui traite de la perte de l’être cher et de la possibilité de revenir dans le passé. Le résumé m’a fait pensé à Seras-tu là de Guillaume Musso, ce livre diffère sur plusieurs points et m’a fait passé un bon moment. Je vous en reparle bientôt.  J’ai également lu Chagrin d’école de Daniel Pennac dont j’ai apprécié la plume et la manière dont il traite du cancre à l’école.

La seconde photographie fait l’état d’une partie de ma PAL. Je me demandais si un article ou rubrique avec les livres présents dans ma pile-à-lire vous intéresserait. Dites-le moi en commentaire.

En ce moment, je lis Exilium livre 2 partie 1 de Frédéric Bellec, j’ai dépassé la 220 ème pages et je commence à vraiment aimé l’univers posé par l’auteur. Si vous voulez lire ma chronique sur le tome 1 c’est par ici. Ensuite, je me plongerai dans Sans toi : l’envol d’Amélie B.

Ces derniers mois, j’ai découvert la plateforme Simplement.pro qui permet d’avoir accès à des services presses de livres auto-édités ou de petites maisons d’édition. C’est la proximité avec les éditeurs qui est un plus sur cette plateforme. Les livres sont proposés soient par l’auteur lui-même ou l’éditeur. C’est un site simple d’accès dont on se familiarise très vite.

Pour finir, je m’en vais de ce pas jetez un coup d’oeil à vos blogs. Je remercie toutes les personnes qui sont passées jetez un coup d’oeil sur le blog en mon absence.

Je vous souhaite une belle semaine livresque.

unehistoire

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Jonas Jonasson

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire Jonas Jonasson

— ⌈ A propos du livre ⌋ —

Date de parution : 9 septembre 2009 (VO), 2011 (VF)

 Éditions : existe en broché Presse de la Cité

Pocket – 8,20 euros

Genres : Humour, Contemporain, Littérature suédoise

Nombre de pages : 512

— ⌈ Sypnosis ⌋ —

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao…

— ⌈ Mon avis ⌋ —

C’est le genre d’histoire que j’aime lire de temps en temps et qui m’enchante très souvent. Ici nous suivons Allan Karlsson qui une personnage âgé de 100 ans, il décide de s’enfuir de la maison de retraite. Alors commence un périple rocambolesque, on suit avec un sourire aux lèvres ce personnage hors-norme. Oui c’est bien le mot et tout les personnages le sont également. Ce que j’aime dans ce genre de lecture c’est d’aller de surprise en surprise. Plus on avance dans le récit moins il est clair de connaître la fin. On suit le périple d’Allan qui nous fait remonter le temps, ces flashbacks réguliers permettent de mieux comprendre tout ce qui a conduit à cette histoire à dormir debout.Alors parfois il y a des évènements improbables, des rencontres étonnantes et pourtant on s’y plonge avec plaisir. C’est sympathique, on se retrouve très vite à suivre les aventures d’Allan. C’est entraînant même si parfois je me disais, non pas encore un rebondissement. J’ai bien aimé ce livre même s’il ne détrônera pas La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel de Romain Puértolas. Oui je compare deux livres qui n’ont rien à voir, ce second était rempli de poésie. Ici, ce livre est rempli d’humour et ça j’en redemande sans hésiter. Si je m’attendais à cette fin, non pas du tout et pourtant j’ai adoré. Le récit est bien construit, j’aime le style de l’auteur et je tenterais l’expérience avec un autre de ses livres sans hésiter.

Alors si vous n’avez pas peur d’une histoire qui n’a ni queue ni tête et que vous aimez ce genre de livres, je vous le conseille vivement et pour tous ceux qui hésiterait parfois des lectures comme ça, ça fait un bien fou.

♡♡♡♡♡   

(4/5, j’ai adoré)

Belle lecture.

unehistoire