La dernière vie de Pierre de Philippe L’huillier

Coucou mes petites plumes,

Ce livre m’a été proposé en service-presse par Anaelle Alvarez Novoa la responsable en marketing et commerciale des éditions Publishroom. Je la remercie pour le dépaysement qu’a été ce livre.

« L’auteur revient à l’essentiel et nous dépayse avec ce roman qui nous emmène dans une île du Pacifique à la rencontre d’un peuple primitif. C’est avec plaisir que j’ai découvert les valeurs mais aussi les coutumes de ce peuple.»

La dernière vie de Pierre de Philippe L'Huillier.png

synopsis

Pour prendre du recul sur sa vie passée et réfléchir à son futur, Pierre décide de s’isoler sur une île perdue au milieu du Pacifique, aux antipodes de la civilisation, de son modernisme et de sa vie effrénée. Ce paradis est habité par une population primitive refusant tout ce qui vient de l’extérieur, et ce, quel qu’en soit le domaine. Pourtant, Pierre va réussir à se faire adopter par ce peuple. Il vivra alors selon ses coutumes et découvrira un mode de pensée qui le conduira à renoncer à tout ce qu’il connaissait jusqu’alors.
Nouvelles aventures, nouvelle vie, nouvel amour pour un nouveau bonheur, mais pour combien de temps ? Une fois de plus la nature sera-t-elle plus forte que l’être humain ?

La dernière vie de Pierre, c’est la promesse d’un véritable voyage littéraire. Un voyage vers l’inconnu, à la découverte de l’autre, au-delà des préjugés et des différences.

 À travers son premier roman, Philippe L’Huillier offre au lecteur un texte profondément humaniste et un retour à des valeurs essentielles comme la tolérance et la liberté    

  Lire la suite de « La dernière vie de Pierre de Philippe L’huillier »

Publicités

A la rencontre d’Audrey Martinez

Coucou mes petites plumes,

Aujourd’hui je vous retrouve pour une  nouvelle interview dans cette rubrique intitulée « A la rencontre de… » où j’ai pu posé mes questions à Audrey Martinez.

A la rencontre d'Audrey Martinez.jpg

Audrey MartinezPour commencer une biographie de l’auteure :

Audrey Martinez est professeur des écoles. Elle habite à Nice, dans le sud de la France avec son compagnon, son chien et ses poissons. 🙂

 Passionnée par la lecture, elle lit chaque jour, et ce, depuis des années.

Sa deuxième passion étant l’écriture, elle a toujours rêvé de pouvoir publier un roman. Elle a écrit il y a quelques années un roman fantastique qu’elle n’a jamais souhaité publier, mais aujourd’hui à 30 ans, l’envie se faisant plus pressante, elle a décidé de se laisser tenter par l’aventure en écrivant et publiant son premier roman Maintenant et à jamais , le 14 juillet 2017 (format ebook et papier disponibles sur Amazon).


Place à l’interview

Autour de toi

-◊- Si tu devais te décrire en quelques mots, que dirais-tu ?

Je suis une personne hypersensible, je fonctionne à l’affect, au feeling, que ce soit avec les gens, les lectures, l’écriture ou tout ce qui m’entoure. J’aime transmettre et partager, c’est pour cette raison que je suis devenue professeur des écoles et que l’écriture est aussi apparue dans ma vie, une manière de se connecter à des dizaines de personnes grâce aux mots que l’on écrit, c’est formidable comme aventure.

-◊- Je me doute que l’attentat à Nice a été un déclencheur pour écrire ton roman, je peux imaginer ce que tu as pu ressentir mais je ne l’ai pas vécu alors c’est difficile de se mettre à ta place. Est-ce que l’écriture t’a aidé à te reconstruire ?

En réalité le premier jet de « Maintenant et à jamais » a été écrit en 2015 et honnêtement, je le trouvais nul ! J’ai complètement mis de côté ce projet, prise par la vie, le travail etc Et l’attentat a eu lieu, ça a tout chamboulé. Pas immédiatement, évidemment, plusieurs émotions se sont succédées, la reconnaissance d’être en vie, d’avoir la chance de pouvoir continuer sa route, la peur aussi, qui est toujours présente, peur du bord de mer, de la foule, de la ville, l’incompréhension, l’amour pour les autres.

Et puis, tout doucement dans mon esprit, l’envie de réaliser mes projets, mes rêves a pris forme. On se rend compte que la vie est trop courte et qu’il ne faut pas attendre un meilleur moment, il faut foncer. C’est ce que j’ai fait, j’ai repris mon manuscrit qui ne comptait que 90 pages à l’époque et je l’ai modifié, tous les soirs après le travail et bien évidemment, j’ai ajouté le chapitre dédié à l’attentat, car je ne pouvais pas faire autrement, c’était vital de coucher les mots sur le papier (à ce sujet j’ai aussi écrit une nouvelle autobiographique, beaucoup plus personnelle). Je pense donc que vivre cette aventure de l’écriture, évacuer mes émotions, partager avec les gens, avoir des retours positifs des lectrices c’est un grand bienfait et ça aide à avancer et à voir tout ce qu’il y a de beau dans ce monde pour pallier aux horreurs que l’on côtoie chaque jour !

-◊- As-tu un rituel d’écriture ? (Écris-tu à un endroit ou à un moment spécifique de la journée ? En musique ? )

En général, j’écris le soir, à mon bureau. Mais, il m’est arrivé d’écrire sur la table, le canapé ou le lit en fonction de mes envies du moment. J’aime l’ambiance plus calme, tamisée, la sérénité de la nuit. Je mets souvent de la musique en bruit de fond. Pour mon second roman, je laisse défiler les chansons d’une radio en ligne, un mélange de variété française, de chansons étrangères, pas forcément des chansons récentes d’ailleurs.

-◊- Quel conseil donnerais-tu à une personne souhaitant écrire depuis longtemps ?

Je crois qu’il ne faut pas se poser de questions, si on a envie de le faire, alors il faut foncer. Pourquoi avoir des regrets ? Bien évidemment, c’est un très long travail qui demande du temps, de l’investissement et du sérieux, mais c’est vraiment magique comme aventure. Alors pas d’hésitation ! Lancez-vous !

-◊- Pourquoi avoir choisi l’auto-édition ? Quels sont les avantages dont tu en retires ? Quels sont les inconvénients ?

Lorsque j’arrivais au bout de l’écriture de Maintenant et à jamais, je me suis dit que j’avais envie de porter le projet jusqu’au bout. Je n’avais pas envie d’attendre, durant des mois, un hypothétique refus des maisons d’édition, on sait que l’attente peut être interminable et le chemin semé d’embûches. Alors j’ai commencé à me renseigner sur l’auto-édition que je ne connaissais pas du tout. Le livre de Nathalie Bagadey  Autoédition : à vous de jouer a été ma Bible durant des mois. Et je me suis lancée, formalités administratives, mise en forme du texte, couverture etc et j’ai adoré ça ! L’avantage c’est de pouvoir tout maitriser, tout gérer. On est son propre chef, c’est notre bébé et on décide de tout jusqu’au bout de la procédure.
L’inconvénient est que ça demande énormément de travail, surtout lorsqu’on n’y connait rien ! Et on peut dire que la phase promotion est assez difficile car pour ma part, j’étais inconnue. On débarque avec son livre et au milieu de la masse de romans disponibles, il faut parvenir à tirer son épingle du jeu !


Autour de ton livre

Maintenant et à jamais d'Audrey Martinez

◊- Pourrais-tu décrire Maintenant et à jamais à mes lecteurs indécis pour leur donner envie de se plonger dedans ?

Maintenant et à jamais est une romance sur fond dramatique. Bien sûr, il y a une belle histoire d’amour. Une histoire forte, puissante, unissant deux êtres qui s’aiment au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. Mais ce n’est pas qu’une romance, car derrière cette histoire se cachent des questions importantes. Une décision peut-elle changer toute une vie ? Est-ce qu’on peut vraiment influer sur son destin ? Mais aussi, se demander si une rencontre peut tout faire basculer ? Et surtout comment se sortir de l’enfer des violences conjugales, un sujet encore trop tabou.

-◊- Combien de temps as-tu mis pour écrire ton livre ?

Pour le premier jet, je n’ai pas mis longtemps, seulement 2 semaines, mais il ne faisait que 90 pages. Ensuite, lorsque j’ai repris l’écriture quelques mois plus tard, j’ai retravaillé mon roman pendant deux ou trois semaines avant de passer aux phases correction/relecture. Ces quelques semaines ont été intenses, j’y travaillais tous les soirs après le travail, les week-ends, je n’ai pas fait de pause, je voulais aller au bout, c’était ma soupape, après cette année difficile. Je m’y suis plongée corps et âme, c’était ma thérapie.

-◊- Quelle est le message que tu souhaites passer par le biais de ton roman ?

Un message fort, autour des violences conjugales. J’ai voulu frapper fort, marquer les esprits et peut-être donner un brin d’espoir ou l’impulsion nécessaire à des femmes qui seraient violentées.

Si je pouvais aider ne serait-ce qu’une femme, ce serait formidable.

-◊- Quand tu écris, quels sont les émotions que tu cherches à faire ressentir à tes lecteurs ?

Beaucoup de choses, je suis très sensible, et lorsque j’écris, j’essaie de vraiment faire passer des émotions. De l’amour principalement, mais aussi faire vibrer la corde sensible, si le lecteur ressent la peine, la peur, l’amour dans mon roman, c’est que j’ai réussi mon pari, il est immergé dans l’histoire avec mes personnages. Je pleure moi-même en écrivant certaines scènes, je suis plongée dans l’histoire, j’espère que mes lecteurs aussi.

-◊- Où puises-tu ton inspiration ?

Pour le thème général, je ne réfléchis pas vraiment, l’idée vient d’elle-même, elle s’impose à moi. Pour les événements qui pourraient intervenir tout au long du roman, j’y pense loin de mon ordinateur, la plupart du temps à la salle de sport. C’est bête mais c’est un endroit très créatif pour moi. Je ne pense à rien d’autre et les scènes me viennent, je note tout sur mon téléphone en attendant de rentrer chez moi.

-◊- Comment ton entourage a-t-il réagit suite à la publication de ton premier livre ?

En réalité, seul mon copain était au courant de la publication. Je n’en ai pas parlé, c’est peut-être étrange, mais je ne me sentais pas encore auteur, pas encore légitime. J’avais peur que ce soit un flop, peur que ça ne marche pas. Finalement, ma belle-famille l’a appris en premier car mon copain a vendu la mèche, ma belle-mère a commandé le livre illico et me l’a fait dédicacer. Ensuite, voyant que ça marchait plutôt bien, j’en ai parlé à ma famille. Ma mère a été tout de suite très enthousiaste. Côté professionnel, je n’en ai pas parlé, c’est mon jardin perso, même si certaines mamans de mes élèves de l’année dernière sont au courant et m’encouragent en me faisant de la pub. 😊

-◊- Tu as bientôt terminé d’écrire ton second livre, est-ce que tu pourrais nous en parler davantage ? Est-ce l’histoire des parents d’Ian ?

Oui cela concerne les parents de Ian. J’ai aimé ce couple dans MEAJ, j’ai voulu qu’ils soient ouverts, à l’écoute, tolérants, aimants. Les parents idéaux, ou presque. Dans ce roman, il ne s’agissait que de personnages secondaires mais ce n’était pas suffisant. Je n’avais pas envie de les quitter si vite, pas envie de tourner la page alors je leur ai dédié un roman. Cette fois ce sont les personnages principaux de l’histoire. J’ai décidé de raconter leur rencontre, le début de leur histoire, avant la naissance de Ian. C’est une romance, mais bien différente de mon premier roman. Dans Maintenant et à jamais, on parle d’une histoire d’amour qui est mise à mal par la vie, les événements. Dans mon second roman, c’est une histoire d’amour qui n’existe pas encore. Les protagonistes ont des vies familiales compliquées, Jack est brisé, sa vie est plus que difficile. Ils vont se rencontrer et tout va changer.

-◊- J’ai lu qu’il y avait une surprise en décembre sur ton site, est-ce que tu comptes faire une surprise en publiant ton prochain roman ?

Non, en réalité, la surprise concerne un projet réalisé avec d’autres auteurs auto-édités. Un recueil de nouvelles appelé « Gourmandises de noël » projet que l’on publiera début décembre sur le thème de Noël. Vous pourrez y découvrir ma nouvelle « Mon Héloïse », une touche de douceur et de tendresse dans ce monde parfois bien cruel.

-◊- Envisages-tu de participer à des événements littéraires ?

Je me lancerai peut-être l’année prochaine dans des dédicaces ou des salons. Par chez moi, il n’y a pas foule niveau librairies etc. Alors il faut que je fasse quelques recherches pour trouver des endroits qui acceptent les auto-édités.


Les 3 questions de la fin

-◊- Quel est le dernier livre que tu aies lu ?

J’ai relu Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor. Une nouvelle lue lorsque j’étais adolescente et qui m’avait marquée. Je suis tombée dessus par hasard en faisant les boutiques alors j’en ai profité.

-◊- Quel est ta saison préférée ?

L’automne, j’aime cet atmosphère, les feuilles qui tombent, les couleurs de la nature. On sent l’approche de Noël mais il ne fait pas encore trop froid.

-◊- Quel est le dernier plat que tu aies mangé ?

Un gratin de courgettes fait-maison.


-◊- Un mot pour la fin ?

Merci infiniment pour cette interview pertinente et très intéressante.

J’espère que vous aurez aimé me découvrir, n’hésitez pas à venir découvrir ma page auteur sur Amazon (http://amzn.to/2BnapwU), vous y trouverez « Maintenant et à jamais », mais aussi le recueil de nouvelles « Gourmandises de Noël » et une nouvelle autobiographique sur l’attentat de Nice « Nice, je t’aime ».
A bientôt, au détour d’une page.


Vous pouvez retrouvez Audrey Martinez ici :

Son site Sur facebookSur Instagram Son Twitter Son Pinterest


J’espère que cette interview vous aura plu.

Je remercie encore une fois l’auteure pour m’avoir permis d’en savoir plus.

1histoire2

Ma Pile-à-lire d’hiver

Coucou mes petites plumes,

J’espère que vous avez passé un très bon noël et que vous avez été bien gâté.

Il y a quelques jours, nous sommes passés en hiver. J’ai eu envie de faire un récapitulatif des lectures du mois à venir, seulement me connaissant je sais que je ne m’y tiendrais pas. J’ai préfère sélectionner au sein de ma pile-à-lire six livres que je souhaite lire de toute urgence. C’est pourquoi je vous présente ma pile-à-lire (abrégé PAL) de l’hiver dans laquelle je piocherai au fil de mes envies.

IMG_20171221_171830-01

Je ne vous l’ai jamais dit mais vous avez dû vous en doutez, je ne suis pas du genre à lire des romans de saisons autrement dit ça ne me dérange nullement de lire un livre qui se déroule en été en pleine hiver. Cette année, je fais l’impasse en souhaitant découvrir le recueil de nouvelles intitulé Y-aura-t-il trop de neige pour Noël de la TeamRomCom. Marie Vareille est une auteure pour qui j’ai eu un récent coup de coeur avec Je peux très bien me passer de toi (dont je n’ai pas encore fait la chronique ouille). J’ai récemment remarqué que les recueils de nouvelles sont un excellent moyen pour découvrir de nouvelles plumes susceptibles de me plaire comme ça a été le cas avec les Gourmandises de Noël du Club des Indés.

Ensuite, j’ai décidé de placer les deux derniers tomes de la série After d’Anna Todd dans ma PAL d’hiver car ça fait un moment que je souhaite terminer cette série. Vous commencez à me connaître et j’aime essayer de nouveau genre, la New Romance est un genre littéraire que je cottoie depuis un petit moment (plus de trois ans) sans forcement en lire toutes les semaines. Je pense qu’il est essentiel de lire les livres qui sont à l’origine du phénomène. J’ai haï Cinquante nuances de Grey, enfin du moins le tome 1 que j’ai abandonné en cours de route. Autant After, j’apprécie l’histoire car il y a en au moins une et que je comprends l’engouement pour ce livre. Je vous ferai peut-être un retour sur la série entière, car il est vrai que cette série à ses défauts mais aussi des qualités.

IMG_20171221_171510-03

Le troisième livre présent dans la photographie n’est autre que L’Art et la manière  de conclure en beauté de Lauren Weisberger. Je suis une personne très difficile en chick-lit, j’ai lu quelques Sophie Kinsella sans accrocher, quelque Isabel Wolf avec la même impression, seul cette auteure m’a fait aimé la chick-lit. Non je n’ai pas aimé Bridget Jones, mais je vais ré-essayer parce que je me dis que je passe à côté d’un roman. Tout ceci pour dire que j’avais adoré Le diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger et que je ré-itère avec ce livre-là.

Comme j’aime lire des classiques de temps en temps, je me plongerai bien dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, parce que ça fait dix mille ans qu’il est dans ma PAL et que je veux savoir pourquoi ce livre est tant apprécié par les personnes se revendiquant féministes. Cela n’a rien de péjoratif mais je vous avouerai que je ne sais pas si je le suis car c’est un peu confus dans ma tête.

J’aimerais aussi lire Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot qui est un livre qui parle de la Seconde Guerre Mondiale.

Résumé de chaque livre :

Y aura t-il de la neige pour noël de la Team RomCOM.jpg

Nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique

C’est le soir du réveillon. Audrey vient d’être emmenée au commissariat pour avoir manifesté contre un abattoir.
Valentine est enfermée dans les toilettes d’un grand magasin parisien déguisée en Mère Noël. Pauline se retrouve en Toscane pour le travail, loin de chez elle, seule et célibataire. Le Dr Sam Miller se rend à un énième dinnerdate de Noël chez sa soeur. Lisa dresse sa liste des quarante-cinq trucs à faire à New York avant le 26 décembre…

Les personnages de ces nouvelles ont chacun leur vision personnelle de Noël et de la magie qui est censée tomber comme la neige le soir du 25 décembre. Ils sont attachants, drôles, romantiques – pas toujours assumés – mais, surtout, ils ont un point commun : ils s’apprêtent à passer le réveillon le plus surprenant de leur vie !

Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille forment la Team Rom Com, un collectif d’auteures de comédies romantiques. Elles livrent ici leur interprétation décalée de la romance de Noël.

 

Résumé du tome 1 :

Si Anna Todd s’est inspirée des membres de One Direction pour créer les personnages de la pentalogie After, son lectorat ne s’est pas limité aux fans du boys band anglais. Car cet élément ne situe que l’une des passions de l’auteure, qui a plus d’une corde à son arc. After conte l’idylle de Tessa et d’Hardin aussi bien qu’il documente les amours de toute une génération. Fusionnelle mais tortueuse, la relation entre les deux protagonistes nous invite à nous interroger sur leurs motivations, faisant d’êtres de papier des amis que l’on aimerait mieux connaître pour mieux les aider

l-art-et-la-maniere-de-conclure-en-beaute.jpg

À 24 ans, Charlotte Silver, dite « Charlie », a tout pour elle. Dotée d’une plastique parfaite, elle figure parmi les meilleures joueuses du monde, les médias et les fans l’adorent. Seule ombre au tableau : elle n’a jamais remporté une victoire en Grand Chelem. Lorsqu’une blessure l’oblige à abandonner Wimbledon, Charlie prend une mesure drastique. Elle renvoie sa coach de toujours et la remplace par l’entraîneur star Todd Feltner, aussi réputé pour ses mauvaises manières que pour sa redoutable efficacité. Ce pacte avec le diable propulse Charlie aux sommets des classements, comme en couverture des magazines people. Et sa relation avec le joueur « le plus sexy du monde » est une alliée de taille dans cette quête de la gloire : terre battue et tapis rouge, Charlie Silver devient la it-girl du tennis féminin que tout le monde s’arrache. Mais entre fêtes, tromperies et compétition, la célébrité n’est pas qu’une partie de plaisir. surtout quand une éternelle rivale ne recule devant rien pour prendre le dessus. Jusqu’où Charlie sera-t-elle prête à aller pour être la meilleure ?

Orgueil-et-prejuges

Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…

Un-long-dimanche-de-fiancailles.jpg

Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Cinq soldats qu’on a jetés dans la neige de Picardie, un soir de janvier 1917, devant la tranchée ennemie, pour qu’on les tue. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n’avait pas vingt ans. À l’autre bout de la France, la paix venue, Mathilde veut savoir la vérité sur cette ignominie. Elle a vingt ans elle aussi, elle est plus désarmée que quiconque, mais elle aimait le Bleuet d’un amour à l’épreuve de tout, elle va se battre pour le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l’a perdu. Tout au long de ce qu’on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu’au bout de l’espoir insensé qui la porte.

Et vous qu’avez-vous prévu de lire ?

1histoire2

Miss you de Kate Eberlen

Kate Eberlen - Miss you

Coucou mes petites plumes,

Je vous retrouve aujourd’hui avec une jolie romance. Pour la petite histoire, j’ai découvert ce roman lors de la masse critique Babelio de mai. Il se trouve que j’avais sélectionné qu’un seul livre et je n’ai pas été sélectionné. Je n’ai pas été sélectionné, puis en flânant sur le catalogue Netgalley, j’ai retenté, encore un refus. J’allais l’acheter quand je me suis dit et si je regardais le catalogue de la bibliothèque, et cette fois-ci j’ai pu le trouver comme on dit jamais deux sans trois.

« Quand deux êtres se rencontrent brièvement au fil des ans et que la vie suit son cours. On ne peut qu’être fasciné par leur rencontre finale.»

synopsis

Et si votre âme soeur était un visage caché dans la foule ? « Aujourd’hui est le premier jour du reste de ta vie. » Cette phrase, Tess l’a vue des centaines de fois sur une assiette chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle va bouleverser son existence à jamais. Gus est aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de sa famille a déjà changé de manière soudaine et tragique depuis que son frère a disparu, et Gus ne pense qu’à une chose : voler de ses propres ailes. À la rentrée, lui doit entamer des études de médecine. Ce jour-là, ces deux inconnus admirent côte à côte la basilique San Miniato al Monte… Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, quelques secondes à peine, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de se découvrir ?

Après des études de lettres classiques à l’université d’Oxford, Kate Eberlen a exercé tous les métiers : fille au pair à Rome et à New York, liftière chez Harrods, professeur d’anglais en Italie… Miss You est son premier roman.

Lire la suite de « Miss you de Kate Eberlen »

Recueil de poèmes et rêveries de Frédéric Marcou

53-recueil-poemes-et-reveries_th

 

Recueil auto-édité avec Atramenta

Broché – 7 euros 50

Genres : poésie, littérature française

84 pages

 

Coucou mes petites plumes,

Je vous présente cette fois-ci mon avis sur un recueil de poèmes et rêveries. Je remercie l’auteur de m’avoir permis de découvrir sa plume via SimPlement. Grâce à cet auteur, j’ai pu découvrir une autre forme de poèsie où tout est simple. Après quelques échanges avec l’auteur, celui-ci m’explique qu’il crée de la << poèsie à nu >> autrement dit « c’est une forme très accessible au grand public qui ne requiert pas de connaissance particulière ».

Résumé

Entre une réalité trop présente et la rêverie, mon choix a été simple :
Ecrire pour exorciser.

mon avis

Comme vous le savez, je lis peu de poèmes et quand l’auteur m’a proposé ce recueil, je n’ai pas hésité bien longtemps.

Quand  je commence à lire un recueil de poèmes ou un roman classique, je mets toujours un certain temps avant de parvenir à rentrer complètement dans l’ouvrage. Ici, tout est facile Frédéric Marcou parvient a nous happé dès les premières lignes. Je n’ai pas rencontré de difficultés pour comprendre le texte, tout est clair, pas besoin de chercher dans ma mémoire le sens du texte.

C’est à la fois agréable et déroutant. En effet, je m’attendais à être face à des poèmes compliqués à lire de ce fait je pensais mettre plus de temps pour rentrer dans chaque poème, ce ne fut pas le cas. Grâce à cet auteur, j’ai pu découvrir une autre forme de poésie où tout est simple. Après quelques échanges avec l’auteur, celui-ci m’explique qu’il crée de la << poésie à nu >> autrement dit « c’est une forme très accessible au grand public qui ne requiert pas de connaissance particulière ».

Le recueil se décompose en deux parties, une première destinée à des femmes ou des muses et une seconde à des rêveries. J’ai une préférence pour la première partie où les mots ont trouvé une écho en moi. Des poèmes remplis d’amour qui laissent place à des rêveries qui nous emmène loin dans une bulle créée par l’auteur. Ces quelques poèmes m’ont permis de penser à autre chose, j’ai été transporté. Pour toutes ses raisons j’ai adoré ce recueil.

Belle lecture.

j'ai adoré

1histoire2

Bad boy d’Amandine Clemente

Amandine Clemente - Bad boy

Coucou mes petites plumes,

Ce livre m’a été proposé par les éditions Numeriklivres sur le site SimPlement, comme d’habitude cette maison d’édition me permet de découvrir des plumes toujours aussi intéressantes. Je les remercie pour cette jolie découverte.

« Cette romance vous happera du début à la fin avec des personnages qui restent eux-mêmes. »

Lire la suite de « Bad boy d’Amandine Clemente »

Marche à l’étoile de Hélène Montardre

Hélène Montardre - Marche à l'étoile

Coucou mes petites plumes,

Aujourd’hui je vous parle de Marche à l’étoile, un roman pour adolescents qui m’a enchanté. C’est suite à la chronique de Valentine du blog Abookcatcher que j’ai souhaité découvrir ce livre, je mets le lien vers sa chronique ici.  Puis, j’ai fait une demande de service-presse sur Netgalley qui a été accepté par l’éditeur que je remercie.

«Vivre les émotions de Billy comme si on y était, c’est ce que nous offre Hélène Montardre, un très beau roman pour parler de l’esclavage. »

Lire la suite de « Marche à l’étoile de Hélène Montardre »

Never back down saison 1 de Laura E-L

Laura E-L - Never back down t.1.png

«Une première saison où la romance s’installe de manière explosive entre nos deux protagonistes. Une saison se clôt sur une tension et des zones d’ombres qui nous donnent envie de connaître la suite. »

synopsis

Round 1 : Léonie VS Tobias. Qui gagnera ?
#Boxe
#YoungAdult
#Dark
#AttractionDangereuse
#BadBoy
#Opposés

Je m’appelle Léonie Foster, je viens de m’installer à Chicago avec mon meilleur ami pour pouvoir profiter pleinement de la vie étudiante. Un rêve qui est en train de virer au cauchemar depuis que Tobias Reed – apparemment une célébrité ici – a décidé de s’immiscer dans ma vie. Il est tout ce que je redoute : autoritaire, glacial et surtout dangereux. Très dangereux : car il y a quelque chose qui me fascine en lui, quelque chose qui fait cogner mon cœur tel un boxeur fou dans ma poitrine.

Je suis Tobias Reed, le meilleur boxeur de Chicago, dit  » The Devil  » – mais je ne sais pas pourquoi je me présente, tout le monde me connaît. Enfin sorti de prison, je suis de retour en ville – et malheureusement aussi à l’université – et je compte bien de nouveau profiter pleinement de la vie, d’une vie de sueur et de débauche. Mais depuis que cette fille en apparence insignifiante m’est tombée dessus, je ne contrôle plus rien : une pulsion inconnue me pousse sans cesse vers elle. Et ça, je ne peux le supporter.

Entre attraction et répulsion, l’intensité de leur relation va bientôt mettre Léonie et Tobias en danger… jusqu’à les pousser à commettre l’irréparable.

Lire la suite de « Never back down saison 1 de Laura E-L »

La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier

La moufleAuteure : Florence Desnouveaux  Illustratrice : Cécile Hudrisier

Publié en 2009 chez les éditions Didier jeunesse

Collection A petits petons

Format Géant tout carton (19,99 €) – 22 p.

Existe format album (11,95 €) – 24 p.

EAN : 9782278064762

Résumé 2

Par une journée de grand froid, Souris se promène et trouve une moufle en laine rouge sur la neige. Toute contente, elle se blottit à l’intérieur. Puis arrivent Lièvre, Renard, Sanglier et enfin Ours Potelé qui voudraient bien, eux aussi, profiter de l’aubaine !

Thèmes : Accumulation, Conte-randonnée, Hiver, Humour, Saison

Lire la suite de « La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier »

Te retrouver de Mélody Gasnier

Mélodie Gasnier - Te retrouver


« Camille, c’est vous, c’est moi, ce personnage parlera aux passionnés de lectures ça ne fait aucun doute. Laissez-vous bercer par cette jolie romance qui m’a énormément plu.»

Résumé

« Je pensais ne jamais te revoir. Que tu avais disparu pour toujours de ma vie, que tu m’avais rayée de la tienne. Mais tu es là, devant moi, et je ne sais pas comment réagir. Après toutes ces années, tu veux me parler, t’excuser. Mais moi j’ai avancé sans toi, et je ne suis pas certaine de vouloir t’écouter. Pourtant, il y a une chose que je sais : malgré tous ces jours sans toi, je n’ai jamais cessé de t’aimer. » Camille ne pensait jamais croiser à nouveau Lucas. Elle était certaine d’avoir tourné la page, à tout jamais. Mais maintenant, il est là devant elle, et malgré sa colère, elle ne sait pas si elle doit ou non l’écouter. Et si elle le faisait, que se passerait-il ?

Je remercie CatherineR ainsi que Mélody Gasnier pour ce gain au concours organisé par Catherine en partenariat avec l’auteure.

Lire la suite de « Te retrouver de Mélody Gasnier »